Comment planter et prendre soin d'un arbre Kumquat Xinxim

Albert Evans 19-10-2023
Albert Evans

Description

Vous vous demandez ce qu'est le kumquat ? Vous voulez savoir comment cultiver ce bigaradier ? Il est temps de tout savoir sur lui. Le kumquat est un arbuste vivace qui produit un petit fruit orange que l'on peut manger entier ou en morceaux. Au Brésil, ce bigaradier est connu sous le nom de xinxim, quincã, cunquate ou Citrus japonica (originaire de Chine, il a été introduit au Japon, où il est particulièrement populaire).populaire).

Les baies ont une peau fine et sucrée qui entoure un fruit acide. Manger un kumquat entier peut donc produire une explosion de saveur !

Les kumquats sont cultivés à des fins ornementales et alimentaires. Les fruits peuvent rester longtemps sur l'arbre, sans être récoltés, ce qui rend les kumquats attrayants dans le jardin. Les variétés naines de kumquats sont excellentes pour la culture en pots ou en conteneurs pour les climats plus frais et les jardins d'intérieur.

Voir également: Comment faire de la peinture verte en 18 étapes

Le kumquat est un arbre très rustique, tolérant à la sécheresse, au froid et aux maladies. C'est vraiment l'arbre fruitier idéal à cultiver chez soi.

Comment prendre soin d'une plante Monguda en 6 étapes

Voir également: Comment faire une boule de neige de Noël en 20 étapes

Étape 1 : Le kumquat Comment le planter : trouver un endroit bien éclairé

Choisissez un emplacement dans le jardin où le kumquat reçoit le plein soleil pendant 6 à 8 heures ou plus par jour. Il est également conseillé de placer l'arbre à l'abri du vent.

Une fois que votre plante est à l'intérieur, donnez-lui le plus de lumière possible. Vous pouvez la placer dans une fenêtre ensoleillée (mais faites attention à ce qu'un soleil trop direct ne brûle pas votre plante), ou la placer sous des lampes de culture ou des lampes de magasin équipées d'une ampoule froide et d'une ampoule chaude. Votre kumquat survivra également si vous lui donnez un soleil brillant et indirect.

Étape 2 : Choisissez votre sol

Les kumquats poussent dans de nombreuses conditions de sol, mais préfèrent un pH neutre ou légèrement acide. Si vous choisissez de les cultiver directement dans le sol, ajoutez un terreau de haute qualité pour l'enrichir et améliorer le drainage.

Un bon drainage du sol est important pour que les racines ne pourrissent pas, et si de nombreuses conditions de sol conviennent, un sol argileux lourd sera problématique. Envisagez un lit surélevé ou un grand pot avec de bons trous de drainage.

Vous pouvez également ajouter une couche de cailloux ou de gravier au pot (ou au trou dans le sol) pour assurer un bon drainage. Un terreau conçu pour les cactus ou les agrumes est idéal pour la culture des kumquats en pots, mais n'importe quel terreau ordinaire peut faire l'affaire.

Un terreau conçu pour les cactus ou les agrumes est idéal pour la culture des kumquats en pots, mais n'importe quel terreau à usage général peut faire l'affaire.

Apprendre à faire un jardin d'eau en 9 étapes

Étape 3 : Arroser le kumquat

Un bon arrosage est l'une des clés de la croissance de tout agrume, mais surtout de ceux qui sont cultivés en pot. L'objectif est de maintenir le sol humide, mais pas détrempé.

Enfoncez votre doigt dans la terre, au moins jusqu'à la deuxième articulation. Si vous sentez de l'humidité au bout de votre doigt, attendez pour arroser. Si c'est sec, arrosez la plante jusqu'à ce que vous voyiez l'eau s'écouler du fond du pot. C'est aussi une bonne idée d'utiliser des pieds de pot pour que votre plante ne reste pas dans l'eau.

Notez qu'un kumquat nouvellement planté a besoin d'un arrosage plus régulier, un arrosage tous les deux ou trois jours est une bonne règle empirique. Une fois que la plante est bien établie, vous pouvez réduire le calendrier d'arrosage du kumquat à deux fois par semaine en été, une fois par semaine en hiver. Bien sûr, la pluie permet d'éviter tout problème d'arrosage.

Étape 4 : Préparer une épaisse couche de paillis

À l'extérieur, une épaisse couche de paillis, comme des feuilles hachées, sur la zone des racines maintiendra le sol humide.

Les premières années de croissance sont particulièrement importantes pour garder les racines de la plante humides. Une couche de paillis sur la zone des racines aidera à préserver l'humidité du sol, mais gardez le paillis à plusieurs centimètres du tronc pour éviter les problèmes de champignons.

Une fois établi, le kumquat a généralement besoin d'un arrosage profond uniquement pendant les périodes sèches. En hiver, un paillis permet également de garder les racines au chaud.

Étape 5 : Maintenir la bonne température

Comme il ne s'agit pas d'une plante qui tolère le gel, les kumquats ne doivent pas être exposés à des températures inférieures à moins 7 degrés. Rentrez les plantes en pot à l'intérieur pour l'hiver. Au printemps, vous pouvez sortir votre arbre et le placer dans un endroit ensoleillé et abrité lorsque les températures nocturnes sont constamment au-dessus du point de congélation. Veillez toutefois à l'endurcir.progressivement avec des visites de plus en plus longues à l'extérieur pendant plusieurs semaines avant de le déplacer vers son emplacement estival permanent.

À l'autre extrémité du spectre, vous n'avez pas à vous inquiéter (en général). Les kumquats peuvent pousser sans problème à des températures allant jusqu'à 38 degrés.

Le taux d'humidité optimal pour le kumquat est de 50 à 60 %. Si votre plante se trouve à l'intérieur, surtout en été, vaporiser les feuilles avec de l'eau peut aider à garder votre kumquat en bonne santé.

Étape 6 : Fertiliser régulièrement

Comme tous les agrumes, les kumquats ont besoin d'une fertilisation régulière pour s'épanouir.

Au printemps, nourrissez votre kumquat avec un engrais universel à libération lente ou un engrais pour agrumes. Pendant la période de croissance, donnez à votre arbre des applications régulières d'un engrais liquide dilué tel que des algues liquides, une émulsion de poisson ou une combinaison d'algues et d'émulsion de poisson.

Bien arroser avant et après l'application de l'engrais pour éviter de brûler la plante. Arrêter l'engrais en plein hiver.

Le compost et le paillis aideront également à nourrir le kumquat et à protéger le sol. N'oubliez pas d'éviter que le paillis ne touche directement le tronc de l'arbre.

Étape 7 : Taille des kumquats

Le meilleur moment pour tailler un kumquat est après la récolte des fruits, mais on peut le faire à n'importe quel moment, sauf en hiver.

Lorsque l'arbre est très petit, le fait de couper les extrémités des pousses l'encouragera à se ramifier. Vous devez vérifier s'il y a des branches mortes et les supprimer, tailler les drageons qui poussent à la base et supprimer les branches croisées ou emmêlées. Vous pouvez également tailler certaines branches au sommet pour laisser entrer plus de lumière.

Étape 8 : Prévenir les ravageurs et les maladies

Bien que les kumquats soient remarquablement robustes et résistants aux parasites et aux maladies, les kumquats en pot peuvent toujours être victimes d'infestations de cochenilles farineuses et de pourritures des racines. Pour y remédier, évitez l'excès d'humidité et assurez-vous que le sol est bien drainé avant la plantation.

Évitez également d'empiler de la paille autour de la base de l'arbre. Les pucerons peuvent également être problématiques, bien que les prédateurs naturels les éloignent généralement. Les huiles horticoles appliquées en début de saison peuvent aider, et si nécessaire, vous pouvez traiter l'arbre avec un savon insecticide (suivez les instructions sur l'étiquette à la lettre). Conservez tout insecticide non utilisé dans son conteneur.original et hors de portée des enfants.

Comment planter des marguerites

Albert Evans

Jeremy Cruz est un architecte d'intérieur renommé et un blogueur passionné. Avec un flair créatif et un souci du détail, Jeremy a transformé de nombreux espaces en superbes environnements de vie. Né et élevé dans une famille d'architectes, le design coule dans ses veines. Dès son plus jeune âge, il est plongé dans le monde de l'esthétique, constamment entouré de plans et de croquis.Après avoir obtenu un baccalauréat en design d'intérieur d'une université prestigieuse, Jeremy s'est lancé dans un voyage pour donner vie à sa vision. Avec des années d'expérience dans l'industrie, il a travaillé avec des clients de haut niveau, concevant des espaces de vie exquis qui incarnent à la fois la fonctionnalité et l'élégance. Sa capacité à comprendre les préférences des clients et à transformer leurs rêves en réalité le distingue dans le monde du design d'intérieur.La passion de Jeremy pour le design d'intérieur va au-delà de la création de beaux espaces. En tant qu'écrivain passionné, il partage son expertise et ses connaissances à travers son blog, Decoration, Interior Design, Ideas for Kitchens and Bathrooms. Grâce à cette plateforme, il vise à inspirer et à guider les lecteurs dans leurs propres efforts de conception. Des trucs et astuces aux dernières tendances, Jeremy fournit des informations précieuses qui aident les lecteurs à prendre des décisions éclairées concernant leurs espaces de vie.En mettant l'accent sur les cuisines et les salles de bains, Jeremy pense que ces zones recèlent un énorme potentiel à la fois pour la fonctionnalité et l'esthétique.appel. Il croit fermement qu'une cuisine bien conçue peut être le cœur d'une maison, favorisant les liens familiaux et la créativité culinaire. De même, une salle de bain magnifiquement conçue peut créer une oasis apaisante, permettant aux individus de se détendre et de se ressourcer.Le blog de Jeremy est une ressource incontournable pour les passionnés de design, les propriétaires et tous ceux qui cherchent à réorganiser leurs espaces de vie. Ses articles engagent les lecteurs avec des visuels captivants, des conseils d'experts et des guides détaillés. À travers son blog, Jeremy s'efforce de donner aux individus les moyens de créer des espaces personnalisés qui reflètent leurs personnalités, leurs modes de vie et leurs goûts uniques.Lorsque Jeremy n'est pas en train de concevoir ou d'écrire, on peut le trouver en train d'explorer de nouvelles tendances en matière de design, de visiter des galeries d'art ou de siroter un café dans des cafés confortables. Sa soif d'inspiration et d'apprentissage continu est évidente dans les espaces bien conçus qu'il crée et le contenu perspicace qu'il partage. Jeremy Cruz est un nom synonyme de créativité, d'expertise et d'innovation dans le domaine du design d'intérieur.